INSPIRATION MODE : « Le dressing de Martine »

18 août 2011 par Nelly

« Elle a fasciné trois générations de fillettes, continue de faire rêver autant de mamans, et chacun de ses albums s’arrache à des millions d’exemplaires. Elle ne s’appelle ni Madonna ni Lady Gaga, et pourtant sa cote de popularité est restée inchangée depuis plus de cinquante ans. À jamais héroïne d’une enfance aux accents toujours tendres, Martine est incontestablement la petite fille modèle du xxe siècle… »

Voici ce que l’on peut lire sous la plume d’Emmanuelle Alt, dans l’édito du supplément « enfants » du magazine Vogue n° 920.

Cette année, le supplément « enfants » du magazine Vogue (disponible chaque année à la rentrée) s’est inspiré de l’icône d’une enfance dorée et acidulée pour présenter ses pages mode.

Martine, qui est née en Belgique en 1954 avec l’album Martine à la ferme publié aux éditions Casterman, a en effet fait le tour du monde : 85 millions d’exemplaires vendus dans le monde, 60 titres édités à raison d’au moins un album par an traduits dans une cinquantaine de langues.

Les albums portant son nom racontent sous la plume des auteurs belges Gilbert Delahaye puis Jean-Louis Marlier les aventures idéalisées d’une petite fille bien sage. Mais ce sont les illustrations ultra réalistes aux couleurs d’une enfance pastel et acidulée de Marcel Marlier qui identifient le plus l’univers de Martine.

En effet, on aime Martine pour ses dessins aux couleurs flatteuses, pour la gestuelle des personnages aux expressions joyeuses, mais aussi pour le grand soin apporté à la reproduction des costumes et des décors. Ce sont probablement ces innombrables petits détails qui ont donné de la matière au supplément « enfants » de Vogue de septembre 2011. Les stylistes de Vogue « enfants » ont fait leur shopping en adaptant les illustrations typiques des albums de Martine aux tendances des vestiaires de nos bambins pour la saison automne/hiver à venir. Et ils ont présenté les produits à la manière des albums de Martine.

Le discours de Vogue pour ce supplément « enfants » de septembre 2011 confirme l’engouement actuel pour le « vintage ». En effet, quelle série mieux que celle de Martine exprime l’idéal des années 1950, puis 1960, puis 1970 ? Il paraîtrait même qu’un film d’animation serait en préparation.

Paradoxalement, les accusations de sexisme, ainsi que d’image rétrograde et superficielle que l’on portait à l’encontre de l’univers de Martine dans les années 1980 auraient-elles fait place à un idéal pour cette enfance bourgeoise et désuète ? Serions-nous sortis du « no future ? »…

supp-vogue920-sep11

Couverture du supplément Vogue n°920 - septembre 2011

martine-vogue920-sep11

Pages mode du VOGUE Enfants "Le dressing de Martine"

 

www.vogue.fr

www.chasseursdinfluences.com

Laissez un commentaire