ORIGEEN : l’homme beau en bio

15 mars 2011 par Eloïse

origeen7-lyon-03-11

Origeen - Lyon - mars 2011

Concept créé il y a trois ans via une boutique en ligne sur Internet, ORIGEEN a trouvé pignon sur rue dans une petite boutique toute en longueur, mais très bien agencée. Nicolas Absoth nous raconte qu’il a lancé ce concept dans un but totalement « égoïste », pour se faire plaisir, lui qui a créé une marque qui ne vend que des produits respectueux de l’environnement. Car le concept est de vendre des vêtements de tous les jours, sans abimer le planète. Tous les produits de la boutique sont fabriqués à partir de matériaux biologiques ou recyclés. On peut même rapporter son ancien jean (de n’importe quelle marque), Nicolas  propose alors la « reprise » avec une remise lors de l’achat suivant (en partenariat avec Emmaüs).

origeen5-lyon-03-11

La cible est l’homme de 25 à 35 ans, pas spécialement engagé, mais intéressé et soucieux de sa planète. Origeen souhaite « vulgariser le bio » au travers de lignes de vêtements situées dans la mouvance mais en gardant des prix abordables.

origeen4-lyon-03-11

Les placards inaperçus qui permettent d'avoir le stock dans la boutique

origeen3-lyon-03-11

Des matériaux bruts et le vert acidulé de la marque

origeen2-lyon-03-1

Une bâche publicitaire sert de tissu de recouvrement pour la banquette

Pour l’agencement de la boutique, Nicolas Absoth a fait appel à un ami architecte spécialisé dans les spas, qui a créé des linéaires intégrant des rangements en bois non traité. Toujours dans un esprit de respect de l’environnement, la banquette est recouverte d’une bâche publicitaire recyclée, et la décoration de la vitrine est constituée d’objets récupérés et repeints avec le vert reconnaissable de la marque.

Un point de vente et un produit vert mais pas de greenwashing* pour ORIGEEN

ORIGEEN
28 rue du Palais-Grillet,
Lyon 2e

www.origeen.fr
www.origeen.fr/lyon

* Le greenwashing, ou « blanchiment vert » en français, est un procédé marketing utilisé par une marque dans le but de se donner une image écologiquement responsable, alors que plus d’argent a été investi en publicité verte que pour de réelles actions en faveur de l’environnement.

Pour plus d’informations sur le greenwashing

Laissez un commentaire